Clarinette de Baumann en Mib

Clarinettes Anciennes Amlingue, Simiot, Buffet, Baumann, Piattet, Winnen, Guerre, Buhner et Keller, Lefevre, Muller...

La clarinette est un instrument de musique à vent de la famille des bois caractérisée par son anche simple et sa perce quasi cylindrique.

Elle a été créée vers 1690 par Johann Christoph Denner (1655-1707) à Nuremberg sur la base d'un instrument à anche simple

plus ancien : le « chalumeau ».

Parmi les compositions célèbres pour cet instrument, on peut citer le Concerto pour clarinette de Mozart.

En 1810, Heinrich Bärmann (1784-1847) proposa le retournement du bec, positionnant ainsi l'anche sur la lèvre inférieure du musicien.

La clarinette fut amenée à son degré de perfectionnement actuel par les facteurs d'instruments français, Muller à Lyon, Lefebre à Paris,

Baumann, Winnen, Guerre, Raingo à Mons, Amlingue, Simiot, Louis-Auguste Buffet en collaboration avec le clarinettiste Hyacinthe Klosé.

Tous deux adoptèrent le principe des anneaux mobiles que l'Allemand Theobald Boehm avait imaginé pour la flûte : le système Boehm.

Aujourd'hui, le système Boehm est utilisé par les clarinettistes du monde entier, aux exceptions des Allemands et des Autrichiens,

qui se servent pour laplupart du système concurrent : le système Oehler.

Un autre système à treize clés mis au point par Eugène Albert au XIXe siècle, le système Albert, est encore utilisé de nos jours.

La clarinette Boehm comporte donc 17 clés, parfois 18.

Il existe deux variantes du système Oehler comportant respectivement 19 et 27 clés.