Clarinette Prudent Thieriot Clarinet

Prudent Thieriot, plus connu sous le nom de Prudent (6 avril 1730, 9 décembre 1786) est un facteur d'instrument de musique à vent,

célèbre pour son art dans la facture des clarinettes, bassons et flûtes traversières baroques.

Il s'oriente à l'âge de 17 ans dans la facture d'instrument auprès du maître parisien Charles Bizey, rue de Dauphine.

Apprenti pendant 6 ans, il obtient son brevet et signe ses premiers instruments Prudent Bizey .

Il utilisera cette signature jusqu'en 1751.

Marié à Marguerite Chalopet fille de la femme de son maître Charles Bizey.

Par cette union et après la mort de Bizey, Prudent devient le maître facteur de l'atelier de la rue Dauphine.

Il a fourni les instruments de l'Opéra de Paris et du Théâtre Italien à Paris.

En 1765 il est dépêché avec Paul Villars comme expert pour réaliser l'inventaire de l'atelier de Thomas Lot

Il perfectionne ses techniques et réalise de nombreuses avancées dans la facture des clarinettes, instrument qui se développe de plus en plus à cette époque.

Prudent est le facteur de référence à la fin du XVIIIe siècle pour les bassons, les clarinettes, et les flûtes.

Il meurt à Paris en 1786.

À sa mort un inventaire établit par Christophe Delusse et Dominique Porthaux fait état d'une liste de :

142 clarinettes,130 flûtes, 41 flûtes à bec, 205 bassons.

 

 

Prudent Thieriot served a six-year apprenticeship with Bizey and came to consider him as his son.

Prudent married Bizey's sister-in-law and on Bizey's death became master of the workshop, which was eventually bought by Dominique Porthaux who had also married into the family.

Although this dynasty of makers were renowned for all types of woodwinds, they specialized in reed instruments of the highest quality.

Prudent used the marks fleur-de-lis / PRUDENT of their master's mark.

Pudent was noted for his exceptionally fine Oboes, Flutes and Clarinets.