Cor Anglais Triebert et Hautbois Marigaux

La famille Triébert est une famille de facteurs d'instruments qui joua au XIXe siècle un rôle capital dans le développement du hautbois en en perfectionnant le système de clefs.

Le père, Guillaume Triébert (1779-1848), était originaire d'Allemagne.

Son fils Charles-Louis Triébert (1810-1867) reçut en 1829 un premier prix de hautbois au Conservatoire de Paris et mena de pair ses carrières de facteur et d'instrumentiste.

Il fut premier hautbois au Théâtre italien et à la Société de concerts, et devint en 1860 professeur au Conservatoire.

Le cor anglais est un instrument de musique à vent de la famille des bois, à anche double et de perce conique.

C'est un hautbois, mais il est en fa, à la quinte juste inférieure (Alto de la famille).

Comme le hautbois d'amour, son pavillon est piriforme (en forme de poire) et son anche est reliée au corps du haut par un tube conique et courbe appelé « bocal » ; cette structure lui confère un son doux et mélancolique.

Comme le hautbois, son origine vient de la transformation par les familles Hotteterre et Philidor au milieu du XVIIIe siècle.

Certains luthiers, surtout Français comme Triebert, Roth à Strasbourg, et Baumann  lui ont donné une forme courbée,

d'autres ont mis un « angle » comme Tabard à Lyon entre le corps du haut et le corps du bas ; d'autres encore l'ont fait évoluer vers le hautbois de chasse « oboe da caccia ».

Mais à la fin du XIXe siècle, sa perce redevient définitivement droite et sa facture similaire à celle du hautbois modèle conservatoire