Exceptionnelle flûte de Charles Joseph Sax

Charles-Joseph Sax, se lance rapidement, et avec succès, dans la fabrication d'instruments de musique.

Il exploite, dans la "rue Neuve", un important atelier. Il acquiert une réputation telle qu'en 1815, il installe aussi un atelier à Bruxelles, Guillaume 1er d'Orange le nomme facteur de la Cour, et lui confie le soin de doter d'instruments les musiques des régiments belges.

Charles-Joseph Sax fabrique des instruments à vent en bois et en cuivre, même des violons et des pianos.

Il prend une douzaine de brevets et il perfectionne ses instruments. Il participe avec succès à de nombreuses expositions où il obtient des distinctions flatteuses.Loin de méconnaître les aspirations de son fils, Charles-Joseph Sax fait de celui-ci son apprenti qui, dès son jeune âge, prend conscience de l'importance de son travail. En 1853, Charles-Joseph Sax rejoindra son fils à Paris, Adolphe Sax l’inventeur du saxophone.

Le maître deviendra l'ouvrier qui sera d'ailleurs chargé de fabriquer des saxophones, jusqu'à sa mort, en 1865.