Flageolet d'oiseau en ivoire du XVIIIe siècle

Le flageolet désigne une famille d'instruments à vent à sifflet regroupant divers instruments : flageolet français, flageolet anglais, flajeol catalan, csakan. La première méthode de flageolet retrouvée est celle de Thomas Greeting en 1623.

 

Le flageolet a été par ailleurs utilisé dès le XVIIe siècle dans la musique savante, il est ensuite utilisé au XVIIIe siècle à l'opéra chez Vivaldi, Haendel et Gluck.

Une méthode a été publiée en 1700 et rééditée en 1792.

 

Au XIXe siècle, l'instrument connaît son âge d'or en devenant le flageolet de quadrille instrument des bals et des fêtes parisiennes.

La facture instrumentale connaît un essor parallèlement aux exigences techniques de la musique : variations, trilles, double et triple coup de langue.

 

L'instrument se dote ainsi d'un nombre croissant de clés : d'abord une clé (clé de si b) puis clé de ré # système de trois à cinq clés au milieu du siècle avec parfois clé de sifflet jusqu'au système Boehm à la fin du XIXe siècle qui détrône le système Gyssens apparu en 1852.

 

L'instrument tombe dans l'oubli vers les années 1930,

Il est actuellement très peu joué et suscite l'intérêt de quelques flûtistes à bec passionnés.