Harpe Erard Gothique Ayant appartenu au Comte Emmanuel Drake Del Castillo

Harpe Erard Gothique Ayant appartenu au Comte Emmanuel Drake Del Castillo

Exceptionnelle harpe gothique, signée Erard, à quarante-six cordes en bois doré du milieu du XIXème siècle.

 

Ayant appartenu au Comte Emmanuel Drake Del Castillo, célèbre botaniste français, né le 28 décembre 1855 à Paris et mort le 14 mai 1904 au château de Saint-Cyran-du-Jambot (Indre).

Emmanuel Drake Del Castillo est l'un des fils de Santiago Drake del Castillo, un richissime planteur de canne à sucre anglo-espagnol installé à Cuba, et de Charlotte Claire Spitz, sa seconde épouse française.

En 1876, cinq ans après la mort de Santiago, Emmanuel Drake Del Castillo, ayant atteint la majorité, rentre en possession du château de Montalan à Saint-Hilaire-les-Andrésis (Loiret).

Son frère Jacques dispose quant à lui du château de Candé à Monts (Indre-et-Loire) ; il devient plus tard député dans le même département.

En 1883, Emmanuel achète le château de Saint-Cyran-du-Jambot.

 

La Maison Erard.

a Maison Erard a été fondée par Sébastien Erard qui a construit son premier piano en 1777 à Paris.

La renommée d'Erard s'étend et des commandes royales suivent pour Louis XVI et Marie-Antoinette.

Cela n'a cependant pas été un avantage pour Erard pendant la Révolution française.

Obligé de quitter le pays, il s'installe à Londres en 1792. Il est ensuite retourné à Paris et y a commencé la production, mais a subi des restrictions en raison des guerres napoléoniennes.

Pierre Erard, neveu de Sébastien, prend la direction de l'entreprise en 1834. Les instruments ont été fabriqués à Londres jusqu'en 1890, tandis que la production se poursuit aujourd'hui en France.

Erard a fusionné avec Gaveau en 1959. Tout au long de sa longue histoire, Erard a été acclamé pour ses pianos de la plus haute qualité.

Les pianos Erard ont eu la préférence de Haydn, Beethoven, Mendelssohn, Liszt et, bien sûr, Paderewski.