top of page
Hautbois Romantique

Hautbois Romantique Godfroy Ainé

Histoire du hautbois.

À partir de 1650, les familles Hotteterre et Philidor, facteurs d'instruments, compositeurs, musiciens virtuoses, membres de la Musique de la Chambre & de la Grande Écurie du Roy, vont faire évoluer l'instrument, le divisant en trois parties, affinant la perce, ajustant le trou des notes, ajoutant une clé de do grave en forme de W (permettant l'alternance de la position des mains) et une clé de Mi.

Ils sont considérés comme les créateurs du hautbois baroque.

En 1664, Jean-Baptiste Lully, surintendant de la Cour, écrit une marche pour ces nouveaux hautbois, les intègre à « La Grande Écurie du Roy » de Louis XIV, institution datant de François Ier.

Le hautbois de la période classique, du milieu du XVIIIe siècle au début du XIXe siècle, ne varie pas beaucoup par rapport à son prédécesseur.

Les principaux facteurs de hautbois du XVIIIème siècle sont:  Denner, Bressan, Grenser, Bizey, Delusse, Thomas Collier, Rippert, Stanesby, Schlegel, Rottenburgh, Anciuti, Fornari, Grundmann, Eichentopf, Haka, Boekhout, Knikker, Richters, Steenbergen, Wijne, Aardenberg, Oberlender, Hotteterre, Milhouse, Kenigsperger, Castel, Dupuis, Bormann, Martin Lot, Heise, Rijkel, Carl Tölcke.

 

bottom of page