Mandolone ou Mandoline Basse

Dès le XVIIIe siècle, les mandolines forment une famille instrumentale qui comprend le soprano, l'alto et la basse ou mandole, dont le corps rappelle celui d'un luth ténor.

Dans le grave, il existe encore le mandoloncello, la mandoline basse ou mandolone, introduite dans les ensembles à la fin du XIXe siècle, et la contrebasse.

Le mandolone fait figure de curiosité par sa rareté dans les orchestres.

Il en existe en France une dizaine d’exemplaires seulement. C’est la véritable contrebasse des orchestres à plectre.

 

Vu sa rareté, il est assez souvent remplacé par la contrebasse qui a le même accord.

 

Le premier mandolone fût fabriqué en 1747 par C. Ferrari de Rome.